Libération émotionnelle

Avril 2016 :
* Le prénom a été changé par souci de confidentialité.

hearts-583063__180

Ce jour-là, je reçois Christelle*, qui m’explique à quel point elle se sent mal, depuis que la veille au soir, elle a vu une photo de son nouvel amoureux avec celle qui était sa compagne précédente.

Elle m’explique : « J’ai beau savoir qu’il n’a plus de sentiments pour elle, voir cette photo assez intime de lui et elle, ça m’a fait comme un coup de poignard dans l’estomac !!! Je me suis mise à sangloter sans pouvoir m’arrêter. J’en ai été choquée, je n’ai pas compris. Lui non plus d‘ailleurs. C’est comme s’il m’avait trompée … »

En me racontant cela, les larmes lui montent aux yeux, et je sens bien qu’elle est bouleversée. Elle ajoute : « Je sais que c’est disproportionné, mais je ne peux pas m’en empêcher. »

Elle est d’accord pour être aidée à se libérer de cette émotion.

Je lui explique la visualisation qui se présente alors :

« Tu vas imaginer cette émotion, comme une grosse sphère devant toi. Je la vois remplie d’eau. Je l’ouvre légèrement pour vider cette eau qui pèse. Maintenant, je recueille cette eau dans ma main, et je l’évacue vers le ciel…

Tu vas maintenant rechercher à quel endroit de ton corps cette émotion est reliée. Cherche bien. Quand tu repenses à ce moment, il y a un endroit dans ton corps qui réagit. Où cela se trouve-t’il ? »

Elle me montre un point sur son côté droit.

Je continue : « En fait, depuis ce point, il y a une corde énergétique qui te relie à cette sphère d’émotion. Je la vois. Peux-tu la sentir ? … Oui ?  Très bien. Cette corde est branchée à la sphère par une prise, comme une prise électrique. Peux-tu la voir ? … Parfait. Alors, je vais compter jusqu’à 3, et à 3, tu vas débrancher cette prise, ce qui va libérer la sphère. Je vais t’accompagner par le souffle. C’est Ok pour toi ? … Alors, 1, 2, 3 … ! »

Elle fait le mouvement de débrancher cette prise avec la main.

Je lui dis : « Je tiens maintenant la sphère dans ma main. Tu vas y déposer tout ce qui est lié à cette émotion, toutes les choses qui viennent, avec ou sans forme, tout ce qui se présente … Voilà… Je vais maintenant envoyer la sphère vers le ciel, pour y être transmutée…  Tu as toujours la prise dans la main ? Bien. Tu vas à présent la brancher ailleurs, à un endroit où tu vas pouvoir te nourrir, sans aller chercher à l’extérieur : ton cœur ! »

Elle fait le mouvement de brancher la prise à son cœur. Elle pousse un gros soupir. Je vois la corde énergétique « fondre ».

« Et maintenant, comment te sens-tu ? »

Christelle me répond : « C’est drôle. C’est devenu plus léger. Je n’ai plus envie de pleurer. Et quand je repense à ce moment, cela ne me fait plus rien … C’est génial !! »

Pour ma part, je ressens une infinie gratitude pour l’Univers et pour Christelle qui m’a permis de recevoir une nouvelle façon d’aider à la libération émotionnelle. Je me suis laissée guider par les images qui venaient, et ça a fonctionné !