Qui suis-je ?

20150607_131001(1)  Je m’appelle Pascale Renneteau…

Ancienne formatrice,  j’ai choisi de réorienter ma vie pour retrouver la voie vers ma paix et ma joie intérieures.

  • Formée au Reiki de 2011 à 2013 (maitrise Reiki)
  • Formée à la Méthode des 2 Points en 2015, (niveaux 1, 2 et 3 – stages complémentaires)
  • ainsi que d’autres méthodes et lectures que j’ai intégrées.

J’ai vu alors se développer ma propre méthode, que j’ai appelée : la Visualisation Quantique.

Tout naturellement, j’ai choisi de mettre cette vibration spécifique au service des personnes, pour les aider à transformer et libérer tout ce qui fait barrage à leur bien-être et à leur développement personnel.

C’est ainsi que depuis 2011, j’ai été amenée à aider de nombreuses êtres sur leur chemin, qu’ils soient déjà avancés ou au tout début du « Voyage Magique vers soi-m’Aime ».

 

Espace du coeur 6


Pour aller plus loin dans la découverte de mon parcours :

ladybug-796481__180Quand j’étais enfant, je passais de longues heures dans le jardin de mes grands-parents à regarder, le nez collé au sol, les brins d’herbe, les cailloux, les insectes.
Ou encore, assise sur une branche, le regard tourné vers le ciel j’observais les oiseaux, les feuilles des arbres. Je me sentais chez moi, en sécurité. Je préférais être seule dans la nature, plutôt qu’en famille, où trop d’émotions m’inondaient, émotions que je ne comprenais pas.

Je voyais la lumière autour de chaque brin d’herbe, autour de chaque feuille.

Je croyais que je n’étais pas normale… Je croyais que mes yeux avaient un problème…
Je croyais que tous ces sentiments qui bouillonnaient en moi étaient les miens, alors qu’ils étaient ceux des autres… Progressivement, pour me protéger de tout ce qui me faisait souffrir, je me suis coupée de mon être profond…

J’ai alors accepté de jouer le rôle qu’on attendait de moi, au mépris de mes ressentis, et de mes élans. J’ai accepté de me nier totalement, pourvu que je ne souffre plus, pourvu qu’on m’aime…

Après avoir passé de nombreuses années à expérimenter tout ce que je n’étais pas, j’ai enfin retrouvé les sensations de mon enfance. Je les vis aujourd’hui en conscience, en me mettant au service de la Vie.